Langue
Société et politique

La Norvège et le commerce international

La Norvège réunit sur son sol moins de 0,1 % de la population mondiale. L'importance économique d'un aussi petit pays peut paraître surprenante : selon les statistiques de l'OMC pour 2004, elle se trouve à la 28ième place parmi les pays exportateurs de biens, et à la 37ième parmi les importateurs.

Le commerce international représente environ 37 % du PIB de la Norvège. Le pays détient des parts de marché tout à fait significatives dans certains secteurs. Elle se situe actuellement parmi les cinq premiers exportateurs de produits de la mer, de pétrole brut et de services maritimes. Elle détient également des parts de marché importantes dans les domaines des métaux légers et des équipements maritimes, ainsi que dans plusieurs services maritimes tels que la classification, le conseil et l'assurance.

La configuration du commerce extérieur norvégien est différente de celle des autres nations industrialisées. Selon les statistiques de l'OCDE, les produits industriels représentent 85 % des exportations totales de marchandises des pays membres, contre 28 % pour la Norvège. La réputation de la Norvège comme fournisseur de matières premières demande cependant à être retouchée, dans la mesure où des segments importants de son industrie de traitement des matières premières font appel à un haut niveau de connaissances et de technologie, même si les produits finis ne sont pas considérés comme des biens manufacturés. Le secteur pétrolier est l'exemple type d'une industrie de traitement des matières premières faisant appel à un haut degré de connaissances. La technologie et le savoir-faire développés dans cette industrie constituent, en soi, une activité d'importance croissante, générant des exportations de biens et de services qui ont atteint un niveau conséquent.

Même si les exportations traditionnelles se sont accrues en chiffres absolus au cours des années 1990, la part qui leur revient du point de vue de la valeur globale des biens exportés est passée de 36 % en 1991 à 31 % en 2001. Cette proportion est bien entendu fortement affectée par les fluctuations du prix du pétrole.

Les exportations norvégiennes de services ont connu une hausse importante au cours des dernières années. En 2004, elles atteignaient 176 milliards de couronnes. Le transport maritime couvre à lui seul la moitié de ce chiffre. Parmi les autres types de services, ce sont les secteurs commerciaux et financiers qui ont réalisé les plus fortes augmentations lors de la dernière décennie, bien que les services liés à l'exploitation pétrolière montent progressivement. La hausse des revenus du pétrole et du gaz a eu pour effet une réduction de la part attribuée aux services, qui est tombée d'environ 28 % en 1991 aux alentours de 24 % en 2004. La part des services dans le commerce mondial va croissant. Si la Norvège présente la tendance inverse, c'est que ses exportations pétrolières augmentent davantage encore.

En termes géographiques, les exportations norvégiennes sont principalement destinées à des marchés fortement développés d'Europe, d'Amérique du Nord et d'Asie.

Envoyer cet article à un ami  
Print version
Norvège - le site officiel pour la Rèpublique Algeriénne / Ecrire à l'Ambassade / Contact information
© 2003/2007