Langue
Société et politique

Des loisirs actifs pour les enfants et les jeunes

En Norvège, les activités de loisir pour les enfants et les jeunes sont très développées. Le cinéma, le sport, la musique, la lecture et la télévision, ainsi que la vie associative, occupent une place importante dans le quotidien de cette tranche d’âge. Lors d’une enquête menée en 2002 à l’échelle nationale, parmi les élèves des collèges et lycées, 93 % des jeunes interrogés ont déclaré qu’ils étaient ou avaient été, après leur dixième année, membres d’une organisation bénévole, d’une association ou d’un club. Autrement dit, la participation à des activités sportives et à des organisations spécialement destinées à la jeunesse est un phénomène particulièrement prisé dans la société norvégienne.

La politique menée par la Norvège à l'intention des jeunes accorde une place centrale aux mesures qui encourageant cette participation à des organisations bénévoles, associations et clubs. Les autorités locales comme les pouvoirs publics nationaux soutiennent activement une vie associative très riche. Les structures en question sont des points de rencontre où s’exercent des activités aussi variées que le chant choral, le théâtre amateur, la réflexion politique, ainsi qu’un large spectre d’activités s’appuyant sur des convictions religieuses ou des valeurs éthiques. La participation à ces activités contribue à l’apprentissage, encourage le recrutement de leaders, stimule l’engagement en faveur d’autrui et la volonté de partage des responsabilités.

Les communes et les pouvoirs publics apportent une aide financière à cette vie associative par le biais de différentes subventions Aux subventions régionales et municipales vient s’ajouter un dispositif national, le Frifond, qui a pour vocation de stimuler l’activité locale. Ce dispositif, dont les moyens financiers s’élevaient en 2006 à 135 millions de couronnes, agit à la fois par voie législative, par l’intermédiaire des associations et de groupes indépendants d’enfants et de jeunes qui proposent des idées de réalisations.

Le Ministère de l'Enfance et de la Parité soutient quelque 70 organisations bénévoles pour la jeunesse, regroupant plus de 350 000 membres de moins de 26 ans (2004). En 2006, ce soutien financier représentait près de 65 millions de couronnes. En outre, plusieurs autres ministères contribuent au financement du travail effectué par ces organisations.

Les clubs communaux font partie de l’offre courante en matière de loisirs proposés aux jeunes. Leur fonctionnement repose sur des rencontres et des activités à caractère informel. Ouverts à tous, ils comprennent souvent un ”club junior” pour les moins de 12 ans et un ”club jeunesse” pour les autres membres. Certaines communes disposent également de ”maisons des loisirs” et ”d’ateliers médias” destinés aux jeunes de la tranche d’âge supérieure.

Envoyer cet article à un ami  
Print version
Norvège - le site officiel pour la Rèpublique Algeriénne / Ecrire à l'Ambassade / Contact information
© 2003/2007