Langue
Histoire

L'ère viking (800 à 1050 av. J.C. environ)

L'ère viking, en Norvège, marque la fin de la période historique antérieure à l'écriture. Ce que nous en savons s'appuie donc pour l'essentiel sur des découvertes archéologiques. Les sagas, elles aussi, jettent quelque lumière sur cette époque, bien qu'elles aient été écrites plus tardivement. L'ensemble de ces textes poétiques qui puisèrent leur origine dans des contes transmis oralement de génération en génération révèlent que l'âge des Vikings fut sans conteste la plus riche période de ce lointain passé nordique.

De nombreux universitaires considèrent le sac du monastère de Lindisfarne, au large de la côte Nord-est de l'Angleterre, en l'an 793, comme le début de l'ère viking. Dans certaines parties de l'Europe (notamment l'Ouest et le Sud-ouest), les Vikings ont laissé jusqu'à nos jours le souvenir de brigands cruels qui laissaient tout à feu et à sang sur leur passage. Mais ce n'est là qu'un aspect de la vérité. Leurs voyages avaient aussi d'autres buts, plus pacifiques - commerce et conquête de nouvelles terres où s'établir. Les Vikings venus de Norvège colonisèrent les Orcades, les Shetlands, les Hébrides et l'île de Man. Ils prirent même racines dans le Nord de l'Ecosse et l'Irlande. La ville de Dublin, fondée par les Vikings en 840, resta sous la domination nordique jusqu'en 1171.

Les Vikings trouvèrent des terres inhabitées en Islande et au Groenland. Ils y installèrent des communautés. L'Islande d'aujourd'hui descend en ligne directe de cette colonisation. Au Groenland, en revanche, les communautés norroises s'éteignirent au bout de quelques siècles, pour des raisons qui restent mal élucidées.

Les Vikings construisaient, pour leurs expéditions, des bateaux rapides et faciles à manoeuvrer. Ils étaient d'habiles navigateurs, coutumiers de la haute mer. Plusieurs fois, leur hardiesse les mena jusqu'en Amérique, et ils furent capables d'en revenir, ce qui atteste de la qualité de leurs navires. Selon les Sagas, c'est à Leiv Eiriksson que reviendrait le mérite d'avoir découvert, en l'an 1001, "le bon pays de Vinland". Toutefois, les universitaires affirment aujourd'hui que d'autres Vikings pourraient avoir atteint l'Amérique avant lui. L'ère viking prit fin en 1066, lorsque le roi de Norvège Harald l'Impitoyable et ses hommes furent battus à la Bataille de Stamford Bridge, en Angleterre.

L'unification de la Norvège
Les régions qui devaient, à terme, former la Norvège, ne furent pas unifiées avant le IXième siècle. On assista cependant à des tentatives de regroupement précoces. Deux types principaux de structures communautaires existaient à l'époque : des assemblées politiques, ou tings, réunies autour d'un Allting, et de petits royaumes.

Plusieurs raisons présidèrent probablement à cette volonté d'unification. L'aspiration des paysans à la paix et à la continuité, en particulier dans les régions côtières, ne fut sans doute pas des moindres. Ceux-ci étaient régulièrement victimes de pillages perpétrés par des bandes de brigands, ou par les expéditions vikings sur le chemin du retour. Les zones côtières possédaient des richesses substantielles - biens dérobés ou acquis par le biais des échanges commerciaux. Pendant ce temps, les roitelets tenaient fermement à leurs trônes. Forts des liens de parenté que leur avaient apportés moult mariages consanguins, ils formaient un groupe solidaire au pouvoir considérable.

Les roitelets de la région alors nommée Viken, située autour du fjord d'Oslo, jouèrent un rôle majeur dans cette évolution. Leur puissance ne cessa d'augmenter, à mesure que différentes contrées tombaient sous leur domination. A l'issue d'une bataille menée à Hafrsfjord, près de Stavanger, vraisemblablement en l'an 872, le roi Harald à la Belle Chevelure se trouva à la tête d'une vaste partie du pays. Toutefois, l'unification prit encore plusieurs décennies, provoquant des luttes féroces entre les chefs de guerre norvégiens, comme entre les Norvégiens et les autres peuples du Nord. Il semblerait que le processus soit parvenu à son terme aux alentours de l'an 1060.

Envoyer cet article à un ami  
Print version
Norvège - le site officiel pour la Rèpublique Algeriénne / Ecrire à l'Ambassade / Contact information
© 2003/2007