Photo: Ambassade du Canada

La Norvège soutient la formation des femmes parlementaires en Algérie

Dernière mise à jour: 10.12.2015 // Depuis 2013, l’Ambassade Royale de Norvège à Alger, a collaboré avec le PNUD afin d'assurer une participation politique effective et durable des femmes parlementaires algériennes

Depuis 2013, l’Ambassade Royale de Norvège à Alger, a collaboré avec le PNUD afin d'assurer une participation politique effective et durable des femmes parlementaires algériennes. Dans le cadre de cette coopération, la Norvège a soutenu cinq sessions de formation pour les femmes parlementaires dans les wilayas de Skikda, Bordj Bou Arreridj, Saida, Tamanrasset et Djelfa.

 

La cinquième session de formation qui a eu lieu à Djelfa, a été ouverte le 5 Décembre 2015, par le wali de Djelfa, le chef de mission adjoint norvégienne, l'ambassadeur du Canada, le chef adjoint du PNUD en Algérie,  la directrice de gouvernance au sein du ministère de l’intérieur ainsi que le président de l’assemblée populaire wilayale.

 

La session de formation a durée quatre jours, sur laquelle une équipe d'experts a donné aux femmes parlementaires de Djelfa un ensemble d'outils qui permettra de mieux servir les besoins de leur circonscription, indépendant de leur contexte politique. Le succès de la session de formation était fortement assuré par l’enthousiasme et le courage des femmes parlementaires.

Formation des femmes parlementaires en Algérie


Bookmark and Share

Le saviez-vous ?

En 1913, lorsqu’une seule femme siégeait au Storting (le Parlement norvégien), la Norvège devenait l’un des premiers pays au monde à donner le droit de vote aux femmes. Depuis, les femmes ont été bien représentées dans la politique norvégienne, que ce soit dans les partis politiques eux-mêmes, au Storting ou au gouvernement. En 1981, la Norvège a eu son premier Premier ministre femme, Mme Brundtland. Déjà en 2007, le premier gouvernent de M. Stoltenberg a eu davantage des femmes (53%) que des hommes. Le gouvernement actuel est aussi dirigé par une femme, Mme Solberg. Elle dirige un gouvernent de coalition des quatre partis, dont trois sont dirigés par des femmes. Un long chemin a été parcouru depuis 1913.