Langue
Culture

La littérature contemporaine

La littérature contemporaine norvégienne jouit désormais d’une popularité certaine, en Norvège même comme à l’étranger.

Parmi les auteurs actuels les plus connus, il convient de citer : Jostein Gaarder (né 1952) (voir aussi l’article “littérature pour enfants”), Erik Fosnes Hansen (né en 1965) et Lars Saabye Christensen (né en 1953). Près de 30 écrivains contemporains ont été traduits en plus de dix langues, et les titres vendus chaque année à des maisons d'édition internationales se comptent par centaines. Les auteurs féminins de romans policiers comme Kim Småge, Unni Lindell et Karen Fossum sont aujourd’hui largement reconnues à l’étranger. Lars Saabye Christensen, Nikolaj Frobenius (né en 1965) et Erlend Loe (né en 1969) font partie des romanciers contemporains qui signent également des scénarios.

Les liens étroits qui existent entre les pays nordiques sont renforcés par la similarité de leurs langues et leur fonds culturel commun. Dans le cadre des efforts menés pour promouvoir la littérature nordique, le Conseil Nordique des Ministres – organisation qui couvre l’Islande, la Finlande, la Suède, le Danemark et la Norvège – décerne annuellement un prix littéraire à un auteur originaire de l’un de ces cinq pays. Huit auteurs norvégiens désormais célèbres ont obtenu cette récompense depuis sa création, en 1962 : Tarjei Vesaas (1897-1970), Johan Borgen (1902-1979), Kjartan Fløgstad (né en 1944), Dag Solstad (né en 1941), Herbjørg Wassmo (né en 1942), Øystein Lønn (né en 1936), Jan Kjærstad (né en 1953) et Lars Saabye Christensen.

Dag Solstad (né en 1941) est souvent considéré comme le premier des écrivains norvégiens du point de vue de l’aptitude à décrire la conscience moderne. Ses oeuvres de jeunesse ont été particulièrement controversées. Il a publié près d’une trentaine de livres. Il est le seul auteur norvégien à avoir obtenu trois fois le Prix de la Critique Littéraire Norvégienne.

Herbjørg Wassmo (née en 1942) est devenue l’un des auteurs les plus populaires de Norvège. Elle s’est vu décerner plusieurs récompenses, dont le Prix Littéraire du Conseil Nordique des Ministres pour Hudløs himmel (Ciel cruel 1986), le volume final de sa trilogie qui relate la vie de Tora, née d’un soldat allemand et d’une mère norvégienne pendant la Seconde Guerre Mondiale. Dinas bok (Le livre de Dina, 1989) a donné lieu, en 2002, au tournage d’un film avec Gérard Depardieu dans le rôle masculin principal. Tout comme le roman, le film a remporté un succès international, faisant l'objet de plusieurs nominations.

On doit à Jan Kjærstad (né en 1953) d’avoir réinventé en profondeur le roman scandinave. Kjærstad envisage la littérature comme une construction, vision qui se reflète dans ses oeuvres. Ses romans font appel à l’abondante réserve de ses connaissances personnelles pour mener le lecteur au fil de captivantes histoires à épisodes. Kjærstad a reçu en 2001 le Prix Littéraire du Conseil Nordique des Ministres, pour Oppdageren (L’Explorateur 1999), volume final de sa trilogie consacrée à la personnalité fictive du monde des médias, Jonas Wergeland.

Envoyer cet article à un ami  
Print version

Lars Saabye ChristensenPhoto: Tine Harden

Jostein Gaarder, "Le monde de Sophie"Photo: www.aschehoug.no

Norvège - le site officiel pour la Rèpublique Algeriénne / Ecrire à l'Ambassade / Contact information
© 2003/2007