Langue
Faits

La religion en Norvège

Du point de vue religieux, la Norvège a opté pour le régime d’une Eglise d’Etat protestante, de confession luthérienne. Bien qu’il n’y ait pas de séparation entre l’Eglise et l’Etat, tous les habitants ont le droit de pratiquer librement leur religion, en application d'un amendement à la constitution adopté en 1964. Neuf sur dix des Norvégiens de souche sont toutefois membres de l’Eglise d’Etat de Norvège.

L’expression de la foi religieuse est en Norvège, pour bonne part, un fait relevant de la vie privée : si la plupart des Norvégiens déclarent que la religion est importante à leurs yeux, ce fait ne se traduit généralement pas par une participation active à des communautés religieuses organisées. Quelques 88% de la populaton fait partie de l’Eglise d’Etat norvégienne, mais seuls 10% assistent aux services dominicaux ou à d’autres réunions chrétiennes plus d’une fois par mois.

Environ 5,9% de la population appartient à d'autres communautés, et 6,2% n’adhère à aucun mouvement religieux. Les communautés religieuses et philosophiques les plus importantes en-dehors de l’Eglise de Norvège sont le mouvement humaniste agnostique, incarné par l’Association Humaniste Norvégienne (63 000 membres), l’Islam (60 000 membres), le Mouvement Pentecôtiste (45 000 membres), l’Eglise Catholique (40 000 membres au minimum), l’Eglise Luthérienne Libre (20 000 membres), les Méthodistes (13 000 membres) et plusieurs églises libres de moindre envergure.

La conversion de la Norvège au christianisme s’est faite à partir de la fin du Xième siècle, à la suite des contacts que le pays avait eus avec l’Europe chrétienne, à la fois par le biais de liens commerciaux et à l'occasion des raids vikings. Les missions organisées par l'église anglo-saxonne, aussi bien que par l’Allemagne et le Danemark, contribuèrent également à faire progresser le christianisme et reculer les croyances de la mythologie norroise traditionnelle et l’adoration de la nature pratiquée par les Lapons.

La Norvège chrétienne a fait partie de l’Eglise catholique jusqu’à la Réforme, en 1537. L’interdiction des prédications laïques a été abolie en 1842, mesure qui a ouvert la voie à des églises libres, ainsi qu'à de puissants mouvements laïcs au sein de l'Eglise d'Etat elle-même. La vie religieuse norvégienne a été en conséquence fortement marquée par une sensibilité chrétienne fidèle aux sources, et par un mouvement missionnaire actif.

Envoyer cet article à un ami  
Print version
Norvège - le site officiel pour la Rèpublique Algeriénne / Ecrire à l'Ambassade / Contact information
© 2003/2007