Langue
Culture

La littérature consacrée aux voyages

La littérature norvégienne sur le thème des voyages est par tradition liée à la découverte, à l’exploration et à la conquête de territoires inhospitaliers et d’un accès difficile.

A la fin du XIXième siècle, les voyages d’aventure et d’exploration furent étroitement associés à la recherche scientifique. En Norvège, les meilleurs exemples de cette tendance furent les explorateurs Fridtjof Nansen (1861-1930) et Roald Amundsen (1872-1928), qui publièrent l’un et l’autre des comptes-rendus détaillés de leurs voyages. Nansen était un écrivain prolifique, qui illustrait fréquemment ses livres en faisant appel à son propre talent de dessinateur. Les livres qu’il publia s’intitulent På ski over Grønland (A travers le Groenland, 1890), Fram over Polhavet (Vers le pôle, 1897), Russland og freden (La Russie et la paix, 1927), og Gjennom Armenia (A travers l’Arménie, 1927). Amundsen, lui aussi, publia un certain nombre d’ouvrages, dont Sydpolen (Le Pôle Sud, 1912) et Mitt liv som polarforsker (Ma vie d’explorateur polaire, 1927). Les écrits de ces hommes hors du commun continuent à captiver les lecteurs d’aujourd’hui.

Thor Heyerdahl (1914-2002) est un autre explorateur norvégien dont les ouvrages ont fait l’objet de publications à grand tirage. Ses expéditions scientifiques transocéaniques à bord du Kon-Tiki, du Ra, puis du Tigris ont donné lieu à des récits de voyage passionnants, relayés par des films documentaires. Heyerdahl fut également l’auteur d’autres ouvrages dans lesquels la recherche et les voyages se trouvent réunis.

C’est à l’aventurier et écrivain Helge Ingstad (1899-2001) que l’on doit d’avoir mis au jour les ruines d’un ancien village norrois près de l’Anse aux Meadows, sur la côte nord de Terre-neuve, découverte qui a confirmé la thèse longtemps controversée de la présence des Vikings en Amérique du Nord il y a un millier d’années. Ingstad a publié plusieurs livres au sujet de ses travaux d'exploration : Landet under Leidarstjernen (Le pays de l’étoile polaire, 1959) et Vesterveg til Vinland (Cap à l’Ouest sur le Vinland, 1965).

Plus récemment, la littérature consacrée aux voyages s’est essentiellement attachée à la description d’autres formes de civilisation. Dans son roman The Bookseller of Kabuln (Le libraire de Kaboul), grand succès de librairie, le correspondant de guerre Åsne Seierstad dépeint la vie d’une famille afghane peu après la chute des Talibans.

Envoyer cet article à un ami  
Print version

Helge IngstadPhoto: Gyldendal

Thor Heyerdahl à bord du Kon-TikiPhoto: Kon-Tiki Museum

Norvège - le site officiel pour la Rèpublique Algeriénne / Ecrire à l'Ambassade / Contact information
© 2003/2007