Langue
Culture

La littérature pour enfants

La littérature destinée aux enfants et aux adolescents a beaucoup évolué depuis son apparition en tant que genre à part entière, au cours du XVIIIième siècle. Même les contes populaires et les contes de fées ne s’adressaient pas, à l’origine, à un public enfantin. Ils ne furent considérés comme littérature enfantine qu’au XIXième siècle.

En Norvège, le premier recueil de morceaux choisis pour apprentis lecteurs fut imprimé en 1798. Jørgen Moe, qui recueillit les contes populaires norvégiens, est l’auteur de ce que l’on considère comme le premier des classiques norvégiens pour enfants, I Brønden og i Kjærnet (“Dans le puits et la mare”, 1851), un portrait réaliste et dénué de sentimentalisme, qui, de toute évidence, était effectivement destiné aux lecteurs les plus jeunes.

La période comprise entre 1890 et 1914 fut en Norvège l’Âge d’Or de la littérature enfantine, avec la publication d’un très grand nombre d’ouvrages et d’histoires pour les jeunes enfants. Après la Seconde Guerre Mondiale, on vit renaître l’intérêt pour ce genre de livres, y compris ceux qui s’adressaient aux adolescents. Encore marqué par les atrocités de la guerre, le public privilégia les histoires idylliques, sans confrontations internes, convaincu que les enfants avaient besoin d’une protection contre les menaces du monde. Dans les années 1960 et 1970, cette opinion fut contredite par des auteurs qui estimaient préférable de mettre les enfants en contact avec un réalisme plus lourd de problématiques. Toutefois, partisans du réalisme et du romantisme oeuvrèrent chacun de leur côté à leur création en gardant à l’esprit un même souci éducatif.

La Société Norvégienne de Radio et de Télévision a joué un rôle clef dans le développement et la diffusion de la littérature enfantine et adolescente. Les oeuvres des auteurs norvégiens pour enfants les plus fameux, Anne-Cath. Vestly (née en 1920), Thorbjørn Egner (1912-1990) et Alf Prøysen (1914-1970) ont acquis un large renom après avoir été lues sur les ondes. Ces écrivains restent aujourd’hui appréciés, et leurs livres ont été traduits dans de nombreuses langues.

Plusieurs auteurs contemporains plus récents produisent des ouvrages didactiques, qui visent à cultiver chez le lecteur le désir personnel de lecture et d’apprentissage, et à guider les jeunes gens vers une réflexion sur le rôle des humains dans l'univers. Le plus connu de ces auteurs est Jostein Gaarder (né en 1952). Son roman intitulé Sofies verden (Le monde de Sophie, 1992) s’est vendu à plus de 20 millions d’exemplaires et a été traduit dans une cinquantaine de langues. Le monde de Sophie n'est pas uniquement un livre pour adolescents, mais est aussi utilisé comme amorce dans les cours de philosophie pour débutants. Les auteurs norvégiens de littérature pour enfants non axée sur la fiction reçoivent également un bon accueil à l'échelle internationale. Eirik Newth (né en 1964) a remporté plusieurs récompenses pour ses ouvrages consacrés à différents sujets scientifiques à l’adresse des enfants et des jeunes (voir aussi l’article “Les publications scientifiques”).

A l’heure actuelle, la littérature enfantine norvégienne semble être entrée dans une nouvelle ère de gloire. Plus de 700 livres pour enfants et adolescents sont publiés chaque année, et des ouvrages en nombre plus important que jamais sont traduits en différentes langues étrangères. Dans le cadre des efforts menés pour préserver et développer la culture et le patrimoine norvégiens, la Conseil des Affaires Culturelles gère un programme d’achat de littérature contemporaine, distribuant aux bibliothèques réparties sur tout le territoire une centaine de titres de fiction et une vingtaine d’autres ouvrages tirés à quelques 1 550 exemplaires.

Envoyer cet article à un ami  
Print version

Anne-Cath VestlyPhoto: Gyldendal

Alf PrøysenPhoto: Gyldendal

Thorbjørn EgnerPhoto: www.cappelen.no

Norvège - le site officiel pour la Rèpublique Algeriénne / Ecrire à l'Ambassade / Contact information
© 2003/2007