Langue
Economie

Le bâtiment et les travaux publics

L’industrie norvégienne du bâtiment et des travaux publics a attiré l’attention à l’échelle internationale par son sens de l’innovation et la qualité exceptionnelle de ses réalisations. Le travail des architectes norvégiens a soulevé l'enthousiasme dans le monde entier pour son approche moderniste des matériaux traditionnels tels que le bois, la pierre et le métal. La Norvège a acquis un savoir-faire de pointe dans le domaine des structures en bois de grande taille, du percement de tunnels et du creusement de chambres dans la roche, ainsi que de l’aménagement des routes et de la construction de ponts.

Le bois et la pierre
Le pin de Norvège est un matériau de construction idéal. Les industriels norvégiens exportent dans le monde entier du bois de charpente de première qualité, ainsi que des produits élaborés tels que des parquets, des maisons préfabriquées et d’autres éléments entrant dans le domaine du bâtiment. Le bois lamellé-collé est un matériau spécialement mis au point pour ce secteur d’activité. Léger mais extrêmement résistant, ce type de bois a apporté une dimension nouvelle dans le domaine du design applicable au logement, aux bâtiments publics et commerciaux de grande taille, et même aux ponts. Le bâtiment principal de l’aéroport d’Oslo Gardermoen est la structure en bois laminé la plus vaste jamais construite au monde. La Norvège est également un producteur important de granit, de larvikite (“Blue Pearl”), de marbre, de schiste et de plusieurs autres variétés d'ardoise destinées au bâtiment, qu'elle exporte dans le monde entier.

Les constructions souterraines
Pays à la topographie montagneuse, la Norvège a opté dans des cas très variés pour la construction d'installations souterraines, notamment des centrales hydroélectriques, des chambres de stockage de pétrole, des installations de traitement des eaux, des stations de transports urbains, des installations militaires et sportives. Près de la moitié des quelque 400 centrales électriques souterraines qui existent par le monde sont situées en Norvège. La construction de routes dans des régions de montagne et de fjords représente également un défi technique. Les ingénieurs norvégiens spécialisés dans le percement de la roche ont appris à exceller dans les domaines du creusement de tunnels et de chambres souterraines, la construction de ponts, la connaissance de la masse des roches, l'analyse géologique, les techniques de perforation et de dynamitage.

BuildingSmart - la R&D au service de l’innovation
Les différentes branches du secteur du bâtiment ont lancé le projet baptisé buildingSMART, sur la base de la norme IFC, en vigueur à l’échelle internationale dans le domaine de la construction. Les branches du bâtiment impliquées dans ce projet sont au nombre de douze. S’y sont également jointes, des organisations sectorielles, des entreprises, des fournisseurs de technologies de l’information et des télécommunications, ainsi que des chercheurs. Le but du projet est de réduire de façon conséquente le coût de la communication - en moyenne de 30 % par bâtiment. La plate-forme technologique est désormais constituée, et trente entreprises pilotes ont été réparties autour de différents pôles du projet. L’un des volets en est la communication avec les pouvoirs publics au sujet du traitement numérique des dossiers de construction. Cette fonction a été mise au point et est aujourd’hui opérationnelle. Le projet sera achevé en 2007. Les acteurs de BuildingSMART travaillent en collaboration avec 24 autres pays, le projet norvégien se situant en tête des projets équivalents sur le plan international.

Envoyer cet article à un ami  
Print version

Photo: Glamox Industrier AS

Photo: (c) Snøhetta

Photo: (c) Akvaplan-niva as

Norvège - le site officiel pour la Rèpublique Algeriénne / Ecrire à l'Ambassade / Contact information
© 2003/2007