La Norvège accroît son aide humanitaire à la Syrie

Dernière mise à jour: 23.03.2015 // « Devant l’aggravation de la crise humanitaire en Syrie, le gouvernement norvégien donne aujourd'hui 86 millions d'euros pour contribuer aux efforts en faveur de la Syrie et des pays voisins. Sur ce montant, 17 millions seront affectés à l'éducation et à des mesures de protection des enfants, car les enfants sont les plus durement touchés », a annoncé le ministre des Affaires étrangères Børge Brende.

Alors que la guerre civile en Syrie entre dans sa cinquième année, plus de 12 millions de personnes, soit les trois quarts de la population syrienne, ont besoin d'une aide humanitaire pour couvrir leurs besoins fondamentaux. 7,6 millions de personnes sont déplacées à l'intérieur du pays et près de 4 millions de personnes ont fui vers les pays voisins.

 

« La Syrie risque de perdre toute une génération à cause de la guerre civile. Plus de 1,6 million d'enfants ne bénéficient d'aucune scolarisation. Offrir aux enfants l'accès à l'éducation et à la nourriture ainsi qu’un cadre sûr est ce que la Norvège peut faire de plus important pour assurer un avenir à ces enfants. 17 millions d'euros, soit 20 % de l'aide du gouvernement norvégien, seront donc consacrés à l'éducation et à la protection des enfants en Syrie et dans des communautés d'accueil vulnérables au Liban et en Jordanie », a déclaré M. Brende.

 

L'aide à l'éducation transite par l’Unicef, l’ONG Save the Children et le Conseil norvégien pour les réfugiés. Plus de 4 000 écoles sont totalement ou partiellement détruites. Et les pays voisins ont d'énormes difficultés à intégrer les enfants des réfugiés dans leurs établissements scolaires.

 

« Tant qu'un règlement pacifique ne sera pas trouvé, les besoins humanitaires ne cesseront de croître. La Norvège participe donc également aux efforts politiques en vue d'obtenir un cessez-le-feu et une solution pacifique en Syrie », a affirmé M. Brende.

 

Le 31 mars prochain, l'ONU organise au Koweït la troisième conférence internationale des donateurs pour l'aide humanitaire à la Syrie. La Norvège soutient l'objectif de l'ONU : allouer au moins 4 % de l'aide humanitaire à des mesures d'éducation des enfants, souvent négligés lors des crises, même lorsqu'elles perdurent.

 

L'an dernier, la Norvège avait donné 69 millions d'euros en assistance humanitaire et en aide au développement à la Syrie et aux pays voisins. Elle accroît cette année ce montant de 17 millions d'euros, ce qui porte à 305 millions d'euros la contribution totale de la Norvège à la Syrie et aux pays voisins depuis le début de la guerre civile en 2011.


Bookmark and Share